Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

86 articles avec documents pro

Parler aux enfants oui ... mais pas trop

Publié le par Isabelle (nounou)

Je vous fais partager un article que je trouve très intéressant!

Valable avec les enfants mais aussi entre adultes...

Publié dans Documents pro

Partager cet article

Repost0

Bruit blanc

Publié le par Isabelle (nounou)

J'ai découvert très récemment le concept de "bruit blanc".

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, c'est un bruit de fond, peu sonore et régulier, qui aurait des effets calmants et qui faciliterait l'endormissement du nourrisson. Il y a plusieurs bruits blancs : les battements du cœur, la pluie qui tombe...

J'écris au conditionnel, car je n'ai pas eu l'occasion de tester personnellement cette technique. En effet, aucun des enfants que j'accueille actuellement, ne présente de problème d'endormissement. Je conserve toutefois cette idée et suis prête à l'essayer si le cas se présente.

Qui a déjà testé cette méthode? Avec quels résultats? Venez commenter et partager votre expérience...

Voici un exemple de bruit blanc que j'appellerais "neutre"

Publié dans Documents pro

Partager cet article

Repost0

C.A.P. Petite Enfance

Publié le par Isabelle (nounou)

 

C'est l'aboutissement d'une année de préparation et de travail.

Je viens d'obtenir le C.A.P. Petite Enfance.

En novembre dernier, je me suis inscrite pour le passer en candidat libre.

Comme mon niveau d'études est supérieur (ou égal ça marche aussi) au Bac, je n'ai pas eu à passer les épreuves générales.

J'ai donc dû préparer un dossier professionnel et apprendre  ou revoir beaucoup de techniques professionnelles, de protocoles, de cours de biologie, pour passer les épreuves professionnelles.

 

J'ai obtenu les notes suivantes :

 

 

Je remercie :

* mon conjoint de m'avoir soutenue (et d'avoir su garder le silence car personne de mon entourage proche n'a été au courant de ma démarche).

* ma collègue et amie Florence qui a été une des rares à connaître mon inscription et qui m'a supporté pendant toute cette année.

* mes parents-employeurs pour leur soutien indéfectible et bienveillant.

* Laure (ass mat à Riom) rencontrée lors d'une formation en novembre dernier justement... et qui m'a prêté un super livre qui m'a beaucoup aidé.

Publié dans Formation, Documents pro

Partager cet article

Repost0

Calcul des impôts = casse-tête? plus maintenant...

Publié le par Isabelle (nounou)

Cette année, je vous propose un lien qui simplifiera sûrement le calcul des impôts de bon nombre de mes collègues.

Préparez tous vos bulletins de salaire de 2016 et les récapitulatifs de présence de chaque enfant et direction le site Casamape!

BON COURAGE...

Publié dans Documents pro

Partager cet article

Repost0

Comment se faire connaître???

Publié le par Isabelle (nounou)

Telle est la question que se pose toute assistante maternelle débutante ou confirmée.

Quand une ou plusieurs places sont disponibles chez l'assistante maternelle, il est nécessaire pour elle de le faire savoir... Outre le bouche-à-oreilles, il convient de mettre en place une "stratégie de communication" qui évolue avec les nouvelles technologies.

Je vous invite à découvrir un article qui parle d'une initiative fort intéressante... mais qui n'est pas encore proposée dans ma région!

Merci à ce site qui propose de nombreux articles très intéressants, n'hésitez pas à naviguer pour les découvrir...

 

Et vous, quelle(s) méthode(s) utilisez-vous???

Publié dans Documents pro

Partager cet article

Repost0

Journée de la petite enfance

Publié le par Isabelle (nounou)

Si vous êtes dispo demain matin, allez faire un tour à la 4ème journée de la petite enfance qui se tient à Riom.

Vous y rencontrerez de nombreux intervenants de la petite enfance de la nouvelle intercommunalité et vous pourrez participer à divers ateliers.

 

Publié dans Documents pro

Partager cet article

Repost0

Nouvelles recommandations pour le sommeil

Publié le par Isabelle (nounou)

Je vous fais partager un article concernant le sommeil que je viens de lire sur le site : 

Nouvelles recommandations pour le sommeil

"À chaque âge son quota de sommeil : nouvelles recommandations


 

Pour la première fois, l'Académie américaine de la médecine du sommeil a établi des recommandations officielles concernant le nombre d'heures de sommeil des bébés, des enfants et des adolescents.
13 experts, agréés par l’Académie américaine de pédiatrie, ont ainsi déterminé que pour une santé optimale :

Entre 4 à 12 mois, les bébés devraient dormir entre 12h à 16h par 24h, siestes comprises.

- Les 1-3 ans devraient bénéficier de 11h à 14h de sommeil par 24 heures, siestes comprises.

- Entre trois et cinq ans, 10h à 13h de sommeil sont nécessaires.
- A partir de 6 ans et jusqu’à 12 ans, les enfants devraient dormir entre 9h et 12h, tandis que les 13-18 ans auraient besoin de dormir entre 8 et 10 heures par nuit.


Ces experts ont constaté que ces quotas permettent d'améliorer l'attention, le comportement, l'apprentissage, la mémoire, la régulation émotionnelle, la qualité de vie ainsi que la santé mentale et physique. A contrario, le manque de sommeil est associé notamment à un risque accru d'accidents, de blessures, d’hypertension, d’obésité, de diabète et de dépression. Ils pointent tout particulièrement les ados chez lesquels le manque de sommeil serait lié à un risque plus important de tentatives de suicide ou d'automutilation.
Dans leurs conclusions, ces spécialises estiment que les bienfaits du sommeil exigent non seulement une durée suffisante mais aussi un moment approprié, une régularité quotidienne et l'absence de troubles du sommeil.
Ces recommandations reposent sur l'analyse de plus de 860 études scientifiques portant sur la relation entre la durée du sommeil et la santé des enfants."

Publié dans Documents pro

Partager cet article

Repost0

Nounou clé en mains

Publié le par Isabelle (nounou)

Voici un site qui peut rendre service aux parents employeurs et aux assistantes maternelles car Julie la créatrice, propose de l'aide pour les calculs, les attestations, etc.

Ces services sont gratuits ou payants selon le cas. Allez jeter un coup d'oeil à son site!

Publié dans Documents pro

Partager cet article

Repost0

Les Grands Rendez-vous de la Petite Enfance

Publié le par Isabelle (nounou)

Je vous présente aujourd'hui un site gratuit qui organise plusieurs actions en faveur du lien parents-enfants-professionnels de la petite enfance.

Ce site propose par exemple des e-Boîtes Petite Enfance (site gratuit à destination des parents et des pros avec conseils et ateliers-jeux pour l'éveil des 0-3 ans) qui traitent de diverses thèmes et notamment de celui de la future rentrée à l'école qui est un thème particulièrement d'actualité!!!

 

Depuis 2 ans, le site a mis en place "La Grande Semaine de la Petite Enfance" que j'ai découverte trop tard cette année à mon grand désarroi!! Je ne manquerai pas de m'y inscrire l'année prochaine.

 

Alors n'hésitez pas à leur faire une petite visite pour découvrir tout l'univers de la petite enfance vu du côté des parents ou des professionnels de la petite enfance...

Publié dans Documents pro

Partager cet article

Repost0

Apprendre les gestes qui sauvent

Publié le par Isabelle (nounou)

Voici mon programme pour samedi matin!!

Je vais participer à une matinée de mise à niveau du PSC1 avec la Croix Rouge de Riom.

En tant qu'assistante maternelle, j'ai pu m'inscrire à cette formation proposée par les RAM du secteur. Nous avions le choix entre la formation initiale ou si nous avions déjà le diplôme de PSC1 nous pouvions choisir la mise à niveau.

 

A la Une

AUVERGNE > CLERMONT-FERRAND 07/05/16 - 09H00

Parents, apprenez à sauver vos enfants !

 

Serge Dauzat, moniteur secouriste à la Croix-Rouge et Mireille Bretogne, vice-présidente de la commission prévention-promotion de la santé à Harmonie mutuelle (à droite) ont proposé à une vingtaine de mamans sur deux jours, à Clermont-Ferrand, d’apprendre à utiliser un défibrillateur et à faire un massage cardiaque. - Manon Saby

Serge Dauzat, moniteur secouriste à la Croix-Rouge et Mireille Bretogne, vice-présidente de la commission prévention-promotion de la santé à Harmonie mutuelle (à droite) ont proposé à une vingtaine de mamans sur deux jours, à Clermont-Ferrand, d’apprendre à utiliser un défibrillateur et à faire un massage cardiaque. - Manon Saby

Être parents, ce n’est pas facile tous les jours. Autant se faire à l’idée et connaître deux ou trois gestes qui peuvent sauver la vie de nos enfants !

Le berlingot rose de lessive vite avalé, la petite main sur la semelle du fer chaud, la cacahuète coincée dans la trachée… Sans oublier la cascade à vélo, sur le skate ou le mur ! Pour les petits bobos d’enfants, il y a les bisous magiques. Mais pour les gros ?

Quels sont les gestes qui sauvent à connaître à tout prix ? Le point avec Serge Dauzat, moniteur secouriste à la Croix-Rouge à Clermont-Ferrand, dans le cadre d’un atelier de formation proposé aux parents par Harmonie Mutuelle (*).

1. L’enfant s’étouffe. Lorsqu’un objet se coince dans la trachée, un aliment, un petit jouet, il n’y a pas de cris ou de râles. L’enfant cherche l’air mais il n’a pas perdu connaissance. Le premier conseil simple est de lui demander de tousser. Sans effet, il faut lui taper dans le dos. Si cinq secousses ne suffisent pas, faire cinq compressions abdominales au niveau du sternum, en dessous d’une ligne imaginaire réunissant les mamelons de l’enfant. Si la situation ne s’améliore pas, composez le 15.

S’il a avalé un produit dangereux, surtout ne pas le faire boire car cela augmente le volume, et risque de faire mousser le produit. Il ne faut pas non plus faire vomir votre enfant. Le produit a provoqué des dégâts dans un sens, inutile d’en faire d’autres dans l’autre sens. En partant aux urgences, n’oubliez pas le produit en cause pour que le médecin puisse voir la composition.

2. L’enfant a une plaie étendue. Le couteau était au mauvais endroit ou la petite main s’est égarée vers un appareil électrique en fonctionnement. La première chose à faire est d’arrêter le saignement par une compression manuelle avec un linge propre sur la plaie. On peut asseoir l’enfant contre un mur dans la position où il est le mieux. Si la plaie est au ventre, il ne faut pas l’allonger car cela étire l’organe touché et accélère la perte de sang. Ou alors, il faut relever les jambes.

En cas de doigt (ou autre) coupé, il faut récupérer le doigt, le mettre dans un linge propre, puis dans un sachet plastique et enfin sur de la glace. Jamais directement au contact de la glace, cela provoque des brûlures.

 

3. L’enfant inconscient qui respire. Si l’enfant fait un malaise, par exemple, après un choc, une chute, et qu’il respire, il faut libérer les voix aériennes en inclinant la tête vers l’arrière et préserver les poumons en cas de vomissements en mettant l’enfant en position latérale de sécurité, peu importe le côté. La bouche doit être légèrement ouverte et tournée en direction du sol pour que les éventuels vomissements s’évacuent ailleurs que dans la trachée. S’il ne revient pas à lui, appelez les secours. Dans tous les cas, si le choc a eu lieu à la tête, rendez-vous aux urgences. Il peut y avoir une hémorragie invisible à l’œil nu. Ne l’envoyez pas au lit, il pourrait ne pas se réveiller !

4. L’enfant inconscient qui ne respire pas. La priorité, c’est d’appeler le 15. L’idéal est d’avoir quelqu’un avec vous qui s’en occupe pendant que vous prenez les mesures d’urgence : le massage cardiaque. Il faut allonger l’enfant sur un plan dur, faire cinq insufflations dans la bouche (en bouchant le nez) et trente massages. À une ou deux mains, mais toujours avec le plat de la main ou deux doigts pour un bébé, appuyez sur le sternum au milieu de la poitrine, placez-vous bien à la verticale, bras tendus, coudes verrouillés. Puis deux insufflations, et encore 30 massages. On continue jusqu’à l’arrivée des secours. Si vous avez un défibrillateur, allumez-le et suivez les indications de la voix préenregistrée, tout en poursuivant le massage.

5. Petits conseils utiles. Toujours laver une plaie à l’eau avant de la désinfecter. Préférez la compresse au coton. Évitez les produits colorés, car ensuite le médecin ne voit plus rien.

Si l’œil est touché, par une épine de buisson par exemple, attention à ne pas perdre le liquide de l’œil (qui ressemble à des larmes !) : allonger l’enfant, maintenir la tête et masquer l’œil. Il ne faut pas qu’il bouge.

En cas de brûlure, on considère que c’est grave lorsque la surface brûlée dépasse la moitié de la paume de la main de la victime. Pour les bébés, c’est la moitié du pouce. Direction les urgences. En attendant, ne rien mettre dessus, mais arrêter la brûlure avec de l’eau froide. Ne pas souffler dessus au risque d’infecter la plaie. Dernier conseil, votre enfant est tombé, il y a risque de fracture : ne le touchez pas, ne le relevez pas. 

Cécile Bergougnoux
cecile.bergougnoux@centrefrance.com

(*) La mutuelle propose régulièrement ce type d’atelier à ses adhérents dans le cadre de son programme d’actions de prévention.

Source Journal La Montagne

Publié dans Formation, Documents pro

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>