Violences intra-familiales

Publié le par Isabelle (nounou)

J'ai assisté hier à une réunion proposée par le RAM sur le sujet des violences intra-familiales.

 

Une réunion fort intéressante.

 

Je rappelle que les violences intra-familiales :

* se rencontrent dans tous les milieux sociaux

* sont le fait des hommes et aussi des femmes

* sont souvent tues par honte, peur, culpabilité

 

En résumé la violence conjugale c’est :

Un comportement volontaire, appris

• Dans le but de contrôler, d’avoir du pouvoir

• Dans le but de détruire, blesser (de diverses façons)

• Et ce, de manière répétitive (cyclique)

Violences intra-familiales

Les formes de violence

La violence verbale : Si certains hommes violents vont, élever le ton, pour intimider leurs compagnes, d’autres, au contraire, vont prendre une voix plus suave, la victime reconnaîtra bientôt cette tonalité dangereuse. Un autre gardera son timbre habituel, mais abreuvera d’injures, de menaces, de sarcasmes sa compagne.

La violence psychologique : exerce de manière sournoise et insidieuse par des gestes, des postures, des regards et des paroles dans le but de blesser ou de contrôler la personne sur le plan émotionnel.

La violence physique : elle n'est pas toujours présente dans des situations de violence conjugale. Ce sont les coups de poing et de pied, les gifles... toutes contraintes physiques d’une personne sur une autre, tous sévices corporels dans le but de contrôler, tels que secouer, séquestrer, écraser contre un mur, brûler. C’est la forme la plus visible de violence. Elle se manifeste par des gestes et laisse des traces visibles.

La violence sexuelle : C’est traiter une personne, quel que soit l’âge ou le sexe, comme un objet sexuel, la forcer à participer à des activités sexuelles contre son gré, l’obliger à regarder du matériel pornographique… Elle a pour but de satisfaire un besoin sexuel contre le gré de la personne. Le viol et l’inceste en sont des manifestations, comme le harcèlement sexuel. .

La violence économique : C’est être empêché de disposer de son argent ou de s’acheter des biens, d’être obligé de quémander même pour les choses essentielles, de se faire enlever son salaire ou toute autre forme de revenus. Elle a pour but d’accentuer la dépendance de la victime ou de renforcer son statut d’être inférieur ou irresponsable. . .

La violence spirituelle : c'est l'obligation de se soumettre à une religion ou au contraire l'interdiction de pratiquer sa religion.

La violence sur les enfants : en cas de sapération le parent violent ne peut plus s'en prendre directement au parent victime alors la violence se porte sur les enfants.

Violences intra-familiales

Être victime de violence conjugale affecte tous les aspects de la vie d’une personne. Par contre, cette situation passe souvent inaperçue lors d’une consultation médicale car elle n’est pas d’emblée considérée comme une cause possible des symptômes. Ceux-ci peuvent être attribués à un problème de santé mentale, alors qu’il s’agit plutôt de répercussions de la violence subie.

•Perte de mémoire

•Pense qu’il/elle est fou/folle

•Anxiété/stress

•Insomnie

•Perte de dignité

•Perte d’appétit

•Inquiétudes

•Maux de tête

•Se sens jugé(e), incompris(e)

•Maux d’estomac

•Se sent seul(e)

•Dépression nerveuse

•Devient agressif(ve)

•Vit de la colère

•Consommation de médicaments

•Tristesse

•Abus d’alcool/ drogue

•Peurs

•Craintes

•Violente les enfants

•Difficulté à prendre des décisions

•Idées suicidaires

•Sentiment d’ambivalence

•Honte

•Culpabilité

•Perte d’estime de soi

•Isolement

•Repli sur soi

•Haine envers les hommes/femmes

•Méfiance

•Conséquences économiques

•Concentration difficile

•Réduction de la productivité

•Doute d’elle/lui même

•Déception, humiliation

•Trahison

•Peur de l’intimité

•Oublie de soi

Violences intra-familiales

Les enfants ne sont pas à l’abri…

Vivre de la violence ou en être exposé entraine différentes conséquences…

Voici un récapitulatif les démontrant selon leur stades d’évolution.

 

Bébés

•Retard staturo-pondéral

•Inattentions

•Perturbation des habitudes de sommeil et alimentaire

•Retards du développement

 

Enfants d’âge préscolaire

•Actes d’agression

•Dépendance

•Anxiété

•Cruauté envers les animaux

•Actes de destruction de biens

•Symptômes du SSPT  (Syndrôme de Stress Post-Traumatique)

 

Latence 5-12 ans (Classe primaire)

•Brutalité à l’égard des autres

•Agressivité générale

•Dépression

•Anxiété

•Repli

•Symptômes du SSPT

•Comportement oppositionnel

•Destruction de biens

•Mauvais résultats scolaire

•Manque de respect à l’égard des femmes

•Convictions stéréotypées du rôle des femmes et hommes

 

Début de l’adolescence 12-14 ans

•Violence envers les personnes fréquentées

•Brutalité

•Manque d’estime de soi

•Suicide

•Symptômes du SSPT

•Taux d’absence scolaire non-motivé

•Problèmes somatiques

•Manque de respect à l’égard des femmes

•Convictions stéréotypées du rôle des femmes et hommes

 

Fin de l’adolescence 15-18 ans

•Violence envers les personnes fréquentées

•Abus d’alcool ou de drogues

•Fugue

•Baisse soudaine des résultats et de la fréquentation scolaire

•Manque de respect à l’égard des femmes

•Convictions stéréotypées du rôle des femmes et hommes

Les enfants victimes et/ou exposés à la violence conjugale retiennent... apprennent...

•Que la violence est une façon acceptable de régler les conflits;

•Que la violence a sa place dans la dynamique familiale;

•Que le fait de signaler n’amène pas de conséquences;

•Qu’il est normal de favoriser des comportements sexistes

•Que la violence est une façon acceptable de gérer le stress vécu

•Que les victimes de violence doivent tolérer la violence le plus possible.

Violences intra-familiales

Source http://www.mirepi.com/violence.html et mon compte-rendu de réunion...

Publié dans Documents pro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chris, une nounou 23/02/2014 17:30

Une triste réalité que vous mettez à jour...

Isabelle (nounou) 23/02/2014 21:02

Oui Chris, c'est un "cercle infernal" dont il est apparemment bien difficile de sortir!!!

pascale 21/02/2014 21:26

merci pour ce partage qui fait peur. je viens de me racheter "parents toxiques" un bouquin qui explique toutes les formes de pression que l'on peut exercer sur nos enfants et qui fait très peur aussi. je l'ai prêté mais on ne me l'a jamais rendu, du coup je l'ai racheté tellement j'y tiens.

Isabelle (nounou) 22/02/2014 12:30

Oui ça fait peur... après une telle réunion on se sent bien chez nous!!
Peux-tu me donner les références de ton bouquin : ça m'intéresse.
Merci,
Bises